Histoire de la commune de 1871. 18 Mars 1871, proclamation officielle de la Commune de Paris 2019-03-18

Histoire de la commune de 1871 Rating: 5,5/10 736 reviews

Histoire de la Commune de 1871

histoire de la commune de 1871

On appellera la semaine du 21 au 28 mai la « semaine sanglante ». Elle parvint à trouver sa retraite, fit appel à son dévouement, le ramena à la préfecture reprendre son singulier rôle de chef captif et responsable. Arrêté par les Versaillais il est déporté en Nouvelle-Calédonie où il meurt après avoir été repris suite à une évasion. Des sources de l'époque proches des communards avancent que l'incendie fut déclenché par des obus de l'artillerie de l'armée régulière, qui aurait visé la barricade fédérée à l'angle de la : « Bon nombre d'obus, en éclatant, avait mis le feu de divers côtés : c'est ainsi, quoiqu'on en ait dit que le ministère des Finances, incendié de cette façon, brûlait lentement derrière nous, depuis le lundi de grand matin ». Le prélat est fusillé par les communards, avec quatre autres ecclésiastiques, en réplique à l'avance des troupes versaillaises. La commission de l'Enseignement, dirigée par , met en place une œuvre essentiellement laïque, obligatoire et gratuite, liée à l'attitude anticléricale de la Commune suppression du budget des cultes et séparation des Églises et de l'État, transformation en propriété nationale des biens de mainmorte appartenant aux congrégations.

Next

Une histoire de la Commune de Paris

histoire de la commune de 1871

Elle y restera sept ans et sera amnistiée en 1880. La presse pro-versaillaise continuant ses attaques, le 9 avril, la Commission de Sûreté générale rappelle que la « déclaration préalable » reste en vigueur. Le palais du Louvre et ses collections échappèrent le 24 mai à la destruction grâce à l'action de , commandant le 26 e bataillon de chasseurs à pied appartenant aux forces versaillaises , qui fit intervenir ses soldats pour empêcher que le feu ne se propage du palais des Tuileries au musée. Il échappera aux Versaillais et se réfugiera en Angleterre. Les religieux des couvents de , des et d' sont inquiétés ou arrêtés sous divers motifs. L'historien Jacques Rougerie le « considère comme l'œuvre cinématographique la plus accomplie et la plus remarquable sur la Commune, dont elle restitue extraordinairement le climat, avec une fidélité historique impeccable ».

Next

Encyclopédie Larousse en ligne

histoire de la commune de 1871

Deux écoles professionnelles, une de garçons et une de filles, sont ouvertes. » La légende veut que ce dernier combattant anonyme ne fut autre que Lissagaray lui-même : tant il est vrai que chez lui la modestie de l'historien va toujours de pair avec la ténacité et l'intransigeance du militant. Il le doit à vous, mais il le doit surtout à la France. La répression contre les est impitoyable : tous les témoins mentionnent les nombreuses exécutions sommaires commises par les troupes versaillaises, frappant — par exemple — ceux dont les mains portent ou semblent porter des traces de poudre révélant l'emploi récent d'armes à feu. .

Next

Une histoire de la Commune de Paris

histoire de la commune de 1871

Son acte inspire au directeur du , , le lancement d'une souscription publique qui rapporte à l'intéressé 125 000. Pendant toute la semaine du 20 au 28 mai, celle de l'offensive contre la Commune, la Bourse de Paris reste fermée alors qu'elle était jusque-là restée ouverte. Toutes les tendances politiques républicaines et socialistes sont représentées, jusqu'aux. Mais par circulaire du 21 avril, le gouvernement Thiers impose le blocus ferroviaire de la capitale. La chronologie de ces destructions suit très précisément la reconquête de Paris par les troupes versaillaises : le 22 mai, le ministère des Finances ; dans la nuit du 23 au 24, les Tuileries, le palais d'Orsay et l' ; le 24, le Palais-Royal, le Louvre, l'hôtel de ville et le palais de justice ; le 25, les ; le 26, les et la colonne de la Bastille ; le 27, Belleville et le Père-Lachaise. Les autres personnages remarquables, entre autres, sont : Eugène Varlin, commissaire aux subsistances de la Commune, une des plus pures et des plus nobles figures des révolutionnaires de 1871. Le 3, aux nouvelles de Versailles, Espivent fit prévenir les chefs des bataillons réactionnaires de se tenir prêts.

Next

Histoire de la Commune de 1871 (Lissagaray)/Chapitre 13

histoire de la commune de 1871

La éclate en juillet 1870 : les désastres militaires s'accumulent du côté français, et, le 4 septembre, la république est proclamée sous la poussée populaire. Les conseils de révision écartent la plupart des jeunes ouvriers pour « déficience physique », en raison des conditions de travail que l'industrie de l'époque impose malgré la. Aujourd'hui la lutte est terminée ; l'ordre, le travail et la sécurité vont renaître. L'anticléricalisme a été revigoré par la propagande blanquiste, d'un militant, et par l'attitude du face à l'. Une enquête sera faite immédiatement sur ces biens, pour en constater la nature et les mettre à la disposition de la nation.

Next

La Commune de 1871

histoire de la commune de 1871

La Commune de Paris trouve sa source dans un élan républicain se référant à la et au Gouvernement révolutionnaire de la , ainsi qu'aux premiers mois de la , allant de la aux insurrections des , réprimées de façon sanglante par le gouvernement issu de l'. On trouvait difficilement assez de monde pour garnir les postes. « Le premier remède serait d'en finir avec le suffrage universel, la honte de l'esprit humain. L'œuvre sociale de la Commune Écoles laïques C'est dans le domaine du travail que la Commune manifeste sa volonté de donner un caractère social à son entreprise et fait œuvre de précurseur. Film réalisé en 2012 et présenté au de la même année.

Next

Histoire de la commune de 1871. Nouvelle édition précédée d'une notice sur Lissagaray par Amédée Dunois / Lissagaray

histoire de la commune de 1871

Lyon, Jacques-Marie Laffont et associés, 1981, 2009 ; 1 re éd. La Commune est en partie une réaction à la défaite française de la et au , ainsi qu'une manifestation de l'opposition entre le Paris républicain, considéré comme « rouge », et une Assemblée nationale à majorité monarchiste. Par ailleurs de nombreuses villes françaises ont donné le nom d'Adolphe Thiers à une voie publique, voyant en lui le fondateur de la Troisième République plutôt que le répresseur de la Commune. » Le 10, remplace démissionnaire comme délégué à la Guerre. Elle instaure pour les élus, les « mandataires », un mandat impératif. La Commune a appris beaucoup aux communistes. L'histoire des communards de la Commune de Paris déportés en Nouvelle-Calédonie, Éd.

Next

Commune de Paris (1871) — Wikipédia

histoire de la commune de 1871

Quelques « », partisans de réformes sociales, siègent, comme. Gaston Crémieux, à son retour, trouve les chasseurs aux prises avec la foule qui cherche à les désarmer. L'historien britannique avance que les représailles « ne furent pas autorisées par les derniers membres de la Commune. Les concerts donnés aux Tuileries sont très prisés. S'ajoutant aux titres déjà existants, plus de soixante-dix journaux sont créés pendant les soixante-douze jours de la Commune. Des femmes mettent en application le décret de séparation des Églises et de l'État dans les écoles et les hôpitaux, se battent, comme et d'autres, sous l'habit des « fédérés » et défendent Paris contre les « Versaillais » sur les barricades elles sont une centaine, place Blanche, avec Nathalie Lemel.

Next